Skip directly to content

14/03/2018

 

Messenger Olès

14/03/2018

Mw voye devi do Sentane pou ou. Mw te peye blok 20 yo. Yap antre vandredi dye vle. Mason ap ban nou kredi tout sa nap bezwen pou nou monte blok yo. Li poko dim ki dele kredi-a saw panse? Bos yo komanse nan edkalye-a maten-an. Mw voye foto komansman.

Je t’ai envoyé les devis (complémentaires) pour Sent An.  J’ai payé les blocs de 20. On les livre vendredi. Le fournisseur de matériaux de construction veut bien nous faire crédit pour les matériaux dont nous avons besoin.  Il ne m’a pas dit pour combien de temps.  Qu’en penses-tu ?  Les maçons ont commencé à construire l’escalier ce matin.  Je t’ai envoyé quelques photos.

 

Entretien téléphonique avec Olès

12/03/2018


  • Papi Olès vient seulement de se rendre chez le docteur à Port-au-Prince en raison des douleurs qu’il ressent dans la région du cœur.  Suite à ce contrôle, il doit prendre d’autres médicaments.  Il doit y retourner dans deux semaines pour les examens liés à sa prostate.
  • Les enfants vont bien.  Les examens de Pâques ont commencé hier.
  • Mes collaborateurs vont bien aussi.
  • Nous n’avons pas encore fait grand-chose dans les champs.  Normalement, nous aurions dû faire la récolte en janvier.  L’année dernière, nous avons beaucoup semé, mais nous avons peu récolté en raison de la fréquence et de l’irrégularité des pluies.   Olès va se renseigner sur la possibilité de labourer la terre à la machine.
  • Jusqu’à présent, l’activité agricole est déficitaire.  Elle coûte plus en travail et semences qu’elle ne rapporte.
  • Peut-être pourrons-nous réfléchir à l’opportunité de planter des bananiers.  La période optimale est juin-juillet.
  • Les poules ne pondent pas.  Les porcs engraissent bien.

Hier, une chèvre est morte.

Pour les vaches, ça va bien malgré la sécheresse qui dure depuis un certain temps.


  • Djeff et Manoucheca vont bien.  Cependant, nous devons suivre le comportement de Djeff.  De temps en temps, nous devons sévir parce qu’il n’a jamais appris à tenir compte des autres.
  • Cette semaine, on va couler l’escalier de sent An.  Le coffrage est terminé.
  • Sur le toit de Sen Franswa, les tuyaux d’évacuation sont placés sur la moitié biseautée.
  • Pour le corps de pompe, les chicanes ont été livrées mais ne sont pas encore placées.  Elles permettront de tenir à distance jusqu’au plus petit animal.
  • Olès a fait des démarches pour pouvoir se connecter à la nouvelle canalisation installée par l’Etat.  Il a rencontré quelques problèmes mais les contacts se poursuivent.

 

Messenger Olès

06/03/2018

Gen 1400 ki rete nan kob pi-a. Nou gen blok 15. Se nan res kob la map komand 1120 blok 20. Se gonayiv nap achtevyo.

Dal la ap dekofre samdi dye vle. Gen kob selman pou blok. Gen kek fe. Mw mande bos Raymond pou prepare yon ti devi pou monte blok yo.lot bagay.

Mw gen yon gwo doule ke. Map antre potopwens demen dye vle pou we dokte.

Nous disposons encore de 1.400 dollars dans la réserve.  Nous avons encore des blocs de 15.  Avec le reste de l’argent, je peux acheter 1.120 blocs de 20.  Je les achèterai à Gonaïves.

Le coffrage des hourdis sera enlevé samedi.  Il ne me reste de l’argent que pour les blocs en béton.  Nous avons encore un peu de fer.  J’ai demandé à l’entrepreneur Raymond de calculer le nombre de blocs dont nous aurons encore besoin.

J’ai mal dans la région du cœur.  Demain, je vais à Port-au-Prince voir le docteur.

 

Messenger Olès

28/02/2018

Jwaye anivese papi Frans. Ke bondye kontinye beniw ak fanmiy ou. De manmi Okes, ti moun yo ak mwen. Beton-an ap koule la nan Sen Anne.

Bon anniversaire, papi Frans.  Que Dieu continue à te bénir, toi et ta famille.  Ce sont les vœux que Mami Olès, les enfants et moi-même formulons pour toi. 

Aujourd’hui, on coule le béton à Sent An.

 

Messenger Olès

17/02/2018

Mw pat ko mete 2 500 dol USD a nan bank la. Mw te panse kitel. Paske yon bon vale nan kob st Anne lan nan beton twati St Franswa. Siw dako nou ka pretel pou St Anne?

Je n’ai pas encore porté les 2.500 dollars à la banque.  Je suis en train de réfléchir à la possibilité d’utiliser cet argent pour le béton du toit de Sent An qui coûte pas mal d’argent. Si tu es d’accord, nous allons l’utiliser pour Sent An.

 

Messenger Olès

16/02/2018

Bos yo preske fini prepare twati dal la. Rete selman galri-a. Lendi yap komanse. Ferayě. Yo panse koule beton-an 26 ou 27 fev.

Lot bagay mesye vit machin lan preske chak jou relem. Ki bay anpil presyon. Se jodi-a mw deside. Mwen deside bay li mwatye nan depans pou achte yon lot vit. Mwen te fe anko yon ti reyinon motivasyon ak moun ki te konsene yo. Mw mande yo pou konte kantite lajan nap bay, ki tap sevi yo. 8 500 goud.

Les maçons ont presque terminé les travaux préparatifs pour les hourdis.  Il ne leur reste plus que la galerie.  Lundi, ils commenceront à installer l’armature métallique.  Ils projettent de couler le béton le 26 ou le 27 février.

Encore quelque chose.  Le monsieur dont certains de nos enfants ont cassé le pare-brise me téléphone presque chaque jour.  Il me met vraiment sous pression.  Aujourd’hui, je vais trancher.  Je vais lui rembourser la moitié de ses frais.  J’ai encore programmé une rencontre avec les jeunes concernés.  Je leur ai demandé de calculer combien cela va nous coûter.  Les frais s’élèvent à 110 euros (ce qui correspond à peu près au salaire mensuel d’Olès).

 

Messenger Olès

13/02/2018

Tout blok te fin monte. Kounya bos chapant yo ap travay nan chapant pou dal la. Mwen sonje ou te dim, nap fel san lamye. Sa vie di blok 2em etat ap monte tou dwat.

Tous les blocs sont maçonnés.  Maintenant, les charpentiers sont en train d’installer le coffrage pour les hourdis.  J’ai pensé travailler de telle sorte que le mur vers l’étage soit droit.

 

Messenger Olès

08/02/2018

Dlo-a diminye nan pi-a. Ni nan lot pi-a tou. Mw te pase nan biwo -a ye pou we si yo ka antre dlo leta pou nou. Poko gen otorizasyon pou bay prive. Men direkte-a pwomet mwen lap diskite sa onivo depatman pou mwen.

Le niveau de l’eau du puits descend.  Aussi dans l’autre puits.  Hier, je suis allé au bureau pour demander si l’Etat peut nous permettre de nous servir de ses canalisations.  Ils ne peuvent pas encore autoriser les raccordements privés.  Mais le directeur m’a promis de plaider en notre faveur au niveau provincial.

 

Messenger Olès

06/02/2018

Cabrit Mr. Beni te achte, li yon pitit.

Bos ap travay kofraj sent galri-a.

La chèvre que Beni a achetée a un petit.

L’entrepreneur travaille au coffrage de la galerie de Sent An.

 

Messenger Olès

31/01/2018

Pou pi-a nap komanse tire ladanl pi ta. Ma baw repons. Mwen te rele Injenye-a pou kesyon pi-a. Li kontinye pou di. Se negosyasyon poun fe yap dispoze pou retoune. Map retoune pitopwens nan 15 jou pou randevou ak dokte-a. Map eseye pkanifye pou rankontre direkte-a.

Depi kek jou pa gen bon soley. Konsa nou debranche frize yo leswa. Konsa pa gen pwoblem ak kouran. Jan nou te aprann, nap balanse jeneratris pou rale dlo-a an atandan le gen bon soley.

Jodi-a bos yo ap fin monte blok. Yap komanse koule poto yo. Gen tuyo pou douch ki ta dwe pase andan beton. Bos plonbri-a ta dwe fe yon ti bagay pou tuyo douch. Saw panse?

Nous continuerons à utiliser le puits plus tard.  Je te ferai savoir quoi.  J’ai téléphoné à l’ingénieur au sujet de la problématique du puits.  Il continue à dire que nous pouvons négocier pour que l’argent payé soit considéré comme une ristourne (sur un nouveau forage).  Dans quinze jours, je vais chez le docteur à Port-au-Prince ; j’essaierai de passer voir le directeur.

Depuis quelques jours, il n’y a pas de soleil.  C’est pour cette raison que nous avons éteint le surgélateur hier soir.  Ce faisant, nous n’aurons pas de problème d’électricité.  Nous utilisons le générateur pour pomper de l’eau ainsi qu’on nous l’a appris, et ce jusqu’à ce que le soleil brille de nouveau.

Aujourd’hui, les maçons ont posé les derniers blocs.  Ils coulent le béton des piliers.  On doit installer une évacuation dans les douches.  C’est le plombier qui va s’en charger.  Qu’en penses-tu ?

 

Voyage du 5 au 28 januari

Frans s’est rendu en Haïti pour la 25ème fois.  Jef, Pierre et Jaak l’accompagnaient.

L’objectif de ce voyage était de réaliser pas mal de travail et de raccorder le puits qui vient d’être creusé à une installation qui remplira tous les réservoirs situés sur les toits des bâtiments (Sen Jozef, Sen Franswa et plus tard Sent An).

Compte-rendu du voyage sous l’onglet ‘Rapports’.