Skip directly to content

14/08/2019

 

09 08 2019 Messenger Olès

Gen kek paran ki mande pou kèk ti moun al pase 8 jou vakans ak yo. Tankou: Maudelet, Jeandelet, Robenson, Westendjie, les 3 frères Emmanuel. Jeandeline ak Roseberline tap ladan tou, Junior ap travay ak yo padan tout vakans lan ki fè m pap kite yo ale.

Jeandelet ale jodi-a ak yon tant li. Lot yo pwale lendi dye vle. Mwen te mande pè Dessalines chans pou Robenson. Li asepte reprann li pou nou.

Quelques familles demandent si leur enfant (orphelin) peut passer une semaine de vacances chez eux. Entre autres, la famille de Maudelet, de Jeandelet, de Robenson, de Westendjie et des trois frères Emmanuel. Jeandeline et Roseberline sont aussi demandées mais Junior travaille avec elles toutes les vacances (rattrapage pour l’école) et donc, je ne les laisse pas partir.

Jeandelet est déjà parti en vacances chez une tante aujourd’hui. Les autres partent lundi (en vacances dans leur famille). J’ai demandé au père Dessalines de faire une exception pour Robenson. Il est d’accord de ne pas le renvoyer de l’école.

 

08 08 2019 Messenger Olès

Mwen tap chèche enfomasyon pou Anderson. E.P.G. se ecole proffetionelle des Gonaives. Yo pran moun ki fè filo ak reto. Yo kapab konsidere ka Anderson nan. Men fok li te fe 9e. Konsa li pran profesyon-an, ak kontinye lekol tou. Nan ka sa, Anderson mande si nou ka enskril poul ta gen papye 9e lan pou lot ane. Gen plizye lot bagay yo ka aprann nan ekol sa. Map cheche konnen tout sa yo ka aprann ladanl. Olye de potopwens. Gonayiv ap pi bon pou nou.

Je vais demander des renseignements pour Anderson. L’E.P.G. est une école professionnelle à Gonaïves. Ils acceptent des élèves qui ont terminé la dernière ou l’avant-dernière année. Ils pourraient quand même accepter Anderson s’il termine la neuvième année. Si c’est le cas, Anderson souhaite être inscrit en neuvième année. Dans cette école, il y a beaucoup d’orientations. Je vais demander la liste de tout ce qui est possible. Pour nous, Gonaïves est préférable à Port-au-Prince.

 

30 07 2019 Messenger Olès

Nou lavil jodi-a. Pou cheche lajan ak pou fe pwovizyon. Ronal ki ak nou jodi-a

Aujourd’hui, nous sommes en ville pour retirer l’argent et pour faire des provisions. Ronald est avec moi.

 

29 07 2019 Telefoon met Olès


  • Tout le monde est en forme. Maudeline ne va pas toujours aussi bien qu’on le voudrait.
  • Les aînés ne s’ennuient pas. Je leur donne régulièrement des petits travaux à faire.
  • L’instruction qu’ont reçue les jeunes de Sen Franswa de mettre par écrit la liste de leurs capacités et ce qu’ils pourraient en faire n’est pas évidente pour certains d’entre eux. Nous avons proposé comme date butoir le 10 août.
  • Maudeline va rendre visite à sa tante en ville. Elle va encore subir quelques examens. En effet, elle s’évanouit régulièrement.
  • Ivette va encore rester une année à l’orphelinat, mais au lieu d’aller à l’école, nous lui ferons suivre une formation de fille de cuisine, de boulangerie ou de couture.
  • Frans va virer ces prochains jours 12.500 dollars. C’est l’argent pour le mois d’août, le solde que boss Jean doit encore recevoir, le minerval et un acompte pour la finition du réservoir par le soudeur.
  • Monsly a terminé les cadres de la clôture du rez-de-chaussée. Il va bientôt commencer les fenêtres d’en bas. Normalement, tout sera prêt fin août. Son travail a l’air vraiment bien fait.
  • Le jardin semble enfin réussir au bout de plusieurs années. Nous avons labouré 6,5 hectares et l’année prochaine, nous en labourerons 7,5. Tout est bêché et semé ou planté avec des haricots, des arachides et même du riz. Le terrain échangé à Ti Mango est bien meilleur que l’autre et, s’il pleut un peu, Frans va être étonné quand il viendra.
  • La nouvelle vache et les nouveaux chevreaux se portent bien.
  • Depuis le meurtre de notre notaire, les papiers sont encore dans son bureau. Les pouvoirs publics ont tout bloqué. Dès qu’un nouveau notaire sera installé, tout sera débloqué.
  • Les trois filles qui entrent dans l’enseignement supérieur doivent être inscrites maintenant.
  • L’IBESR a revu notre évaluation. Au début, nous avions « jaune » pour tout, mais Sen Franswa reçoit maintenant un « vert ». Sen Jozef conserve le « jaune » parce que les toilettes ne sont pas hygiéniques et que la cuisine est trop petite pour un tel groupe.
  • L’installation hydraulique fonctionne très bien et nous savons comment et quand les filtres doivent être remplacés.
  • Le puits fournit chaque jour plus de 1.600 litres.
  • L’installation électrique fonctionne sans aucun problème.

 

26 07 2019 Messenger Olès

Mwen vann 14 dwoum a 1000 goud. = 14 000 goud. Mw achte 2 femel kabrit ( jèn fam). Gen kob pou youn ankò. Sim jwenn vann anko. Map achte plis toujou.

J’ai vendu 14 tonneaux pour 1000 gourdes (10 euros) la pièce. Avec cet argent, j’ai acheté deux chevreaux. J’ai encore de quoi en acheter un troisième. Si j’en trouve encore, j’en achèterai.

 

25 07 2019 Messenger Olès

Nou kontinye travay plantasyon yo ankò jodi-a, ni ak demen tou. Nou gen 45 ouvriye jodi-a. Nou komanse plante diri tou. Lot bagay. Mwen te resevwa vizit 4 belge ki se zanmi Lisette( Ansyen majistra ) yo te kontan wè anpil bon travay nou reyalize. Yo gen jen ki fini ak inivèsite, ki vle travay nan sosyal. Yo mandem esken ka resevwa yo, pou vin travay benevola.

Nous continuons à travailler sur la plantation aujourd’hui et demain. Aujourd’hui, 45 personnes sont au travail. Nous plantons aussi du riz.

Autre chose : j’ai eu la visite de 4 Belges, des amis de Lizette, l’ancienne bourgmestre. Ils étaient très contents de voir tout le travail que nous avons réalisé. Ils connaissent des jeunes qui ont terminé l’université et veulent faire un stage. Ils ont demandé s’ils pouvaient travailler comme bénévoles chez nous.

 

24 07 2019 Messenger Olès

Nou gen gwo lapli yè. Mwen pwofite pou komanse plante pwa kongo ak pistach. Nou gen 31 ouvriye kap travay.

Gen yon reyinyon nan byen net sosyali Gonayiv Jodi-a . Mw rete pou kodone travay la. Mwen voye Junior nan plas mwen.

Hier, il a bien plu. Nous avons immédiatement commencé à planter les haricots et les arachides. Nous occupons 31 hommes à cette tâche.

Aujourd’hui, il y a encore une réunion à l’IBESR à Gonaïves. Je reste pour coordonner le travail et je délègue Junior.

 

23 07 2019 Messenger Olès

Monsly fin fe tout ankadreman galri yo. Li komanse fèmen ankadreman yo.

Monsly a terminé tous les cadres des galeries. Il va les placer.

 

21 07 2019 Messenger Olès

Mw lopital ak Maudeline. Li tonbe maten-an. Li gen gwo blesi nan yon dwet ak nan tet. Li nan men doktè pou koud blesi yo.

Je suis à l’hôpital avec Maudeline. Elle est tombée ce matin. Elle a une blessure à un doigt et à la tête. Elle est chez le docteur pour suturer la blessure.

 

16 07 2019 Messenger Olès

Se yon jen gazel ( fanm ) mwen apen achte. Li koute 6 600 dol. 33 000 goud. Se ak lajan tiyo fè yo mwen te vann. Nou gen lajan anko pou achte yon lot.

J’ai acheté une génisse. Elle m’a coûté 33.000 gourdes (330 euros). Je l’ai achetée avec l’argent des buses métalliques. Nous avons encore de l’argent pour en acheter une deuxième.

 

13 07 2019 Messenger Olès

Medam yo fin konpoze depi yè. Yo di gen 3 matyè yo pap fe gwo pwen. Se matematik, chimi al anglè. Nap tann rezilta yo.

Les filles (de dernière année) ont fini leurs examens. Elles ont dit qu’il s’agissait de trois examens et qu’ils n’étaient pas trop difficiles : mathématique, chimie et anglais. Elles n’ont pas encore leurs résultats.

 

13 07 2019 Messenger Olès

Bos Jean vini travay depi lendi pou fini ak fenet yo. Lel fini ak fenet ak tet eskalye-a. Kontral ap fini net nan Sentan. Nou gen ti bans ki rete pou fini ak li.

Boss Jean est ici depuis lundi pour terminer les fenêtres. Quand il aura fini les fenêtres et le sommet de l’escalier, son contrat sera terminé. Nous devons encore lui payer le solde.

 

10 07 2019 Messenger Olès

Yè nou jwenn yon ti lapli. Apre plis pase 22 jou. Konsa nou pwofite komanse plante nan lakou-a. Mayi ak pwa kongo.

Hier, il a un peu plu, et ceci après 22 jours de sécheresse. Nous en profitons pour planter du maïs et des pois-congo.

 

07 07 2019 Messenger Olès

Taptap la gen ti pwoblem depi kek jou. Se ak bis la nou fè livrezon dlo. Yè Ronaldo sot fè livrezon, li bay Wilken kondwi e Wilken poko aprann. Li antre nan pye mango nan lakou-a. Konsa bis la pran gwo chok. Mwen tal nan yon fineray. Lem vini mwen sezi. Erezman timoun piti yo pat pre. Kounya bos yo ap reparel pou mwen.

Le taptap a des problèmes depuis quelques jours. Nous faisons donc les livraisons d’eau avec le minibus. Hier, Ronaldo a donné le volant à Wilken après la tournée. Mais Wilken n’a pas encore appris à conduire. Il a foncé dans un manguier. Le minibus est fortement endommagé. J’assistais à des funérailles. Quand je suis rentré à la maison, j’ai vu les dégâts. Heureusement, les petits n’étaient pas dans le bus. J’ai téléphoné à un mécanicien pour qu’il répare le bus.

 

06 07 2019 Messenger Olès

Nou preske fin resevwa bilten rezilta fen dane ti moun nou yo. Gen plizye lot anko ki deyò nan lekol pè a.

Nous avons reçu presque tous les bulletins de fin d’année. Il en manque encore quelques- uns de l’école paroissiale.

 

04 07 2019 Messenger Olès

Nou gonagiv pou cheche lajan ak pwovizyon. Wilner ki ak mwen. Se toujou Renel nou pwan.

Nous sommes à Gonaïves pour chercher de l’argent et des provisions. Wilner est avec moi. Nous prenons toujours Renel comme chauffeur.

 

03 07 2019 Messenger Olès

Nou komanse resevwa bilten denye kontwol pou ane-a. Map gentan baw rezilta yo. Gen movez nouvel pou Sam ak Jeandelet. Yo deyò lekol la. Sam se pou konpotman nou konn diskite yo. Jeandelet se pou mank respè pou dirijan yo nan lekol la.

Petit à petit, je reçois les bulletins de fin d’année scolaire. Je dois encore t’envoyer les résultats. Les nouvelles sont mauvaises pour Sam et Jeandelet. Ils sont renvoyés de l’école, Sam à cause de son comportement dont nous avons déjà parlé, Jeandelet par manque de respect envers le directeur.

 

29 06 2019 Messenger Olès

Mesye dam yo fin fè let Mme ak Mr Henry-a kopi let la pa disponib kounya. Map voyel pou pi ta. Mwen te lil, li gen kek feblès mwen te konseye yo korije.

Les jeunes ont fini d’écrire la lettre pour Nicole et Henri. Je t’en enverrai plus tard une copie. Il y a encore quelques fautes qu’ils doivent corriger.