Skip directly to content

23/12/2019

23 12 2019 Entretien téléphonique avec Olès

  • Tout le monde va bien.
  • Les cours ont lieu jusqu’aujourd’hui. C’est exceptionnel et c’est dû aux nombreux jours de fermeture consécutifs aux troubles dans le pays.
  • Olès a eu des difficultés à retirer à la banque à Gonaïves les 6.550 USD que Frans avait virés. Après avoir insisté longuement, il a quand même reçu 6.000 USD, l’argent pour décembre et pour les portes de Sent An. Il n’a pas pu acheter des provisions et est rentré à la maison les mains vides. La situation reste donc très précaire.
  • Le carrelage de Sent An avance. Il semblerait que l’offre n’a pas été rédigée correctement. Il va nous manquer des dalles. Nous pourrons les acheter plus tard, mais il y aura probablement une différence de couleur dans une ou deux chambres. Les ouvriers font très attention aux câbles électriques qui se trouvent sur le sol en béton afin de ne pas les abîmer.
  • Les trois filles qui sont à Port-au-Prince sont bien installées. Leurs cours commencent en principe le 15 janvier.
  • Ivette est encore à l’orphelinat.
  • Westindjie a encore une visite médicale avant l’accouchement.
  • Maudline est heureuse chez sa grand-mère à Port-au-Prince. Ses cours n’ont pas encore commencé. Sa santé reste fragile.
  • Les trois truies ont eu ensemble 24 petits. Une en avait 12, mais ils étaient trop faibles et aucun d’entre eux n’a survécu. Maintenant, il ne nous reste que 10 porcelets.
  • Nous avons récolté les cacahuètes il y a quelque temps et on les a presque toutes mangées.
  • Le riz commence à se colorer.
  • La production de haricots est bonne, elle aussi. Quand Frans viendra en mars, tout sera récolté.
  • La situation dans le pays sera sans doute plus calme. Presque tout fonctionne de nouveau. Le passage par l’Artibonite n’est pas encore sûr. Tous ceux qui traversent le pays passent par le Plateau central.
  • L’installation d’épuration d’eau fonctionne toujours parfaitement. La vente s’est arrêtée longuement suite au prix du carburant. Cela nous a fait perdre des clients, mais ils reviennent petit à petit.

 

16 12 2019 Messenger Olès

Mwen te pase wè travay bos Tido maten-an. Li preske fini. Yap fe penti. Li pat mete griy yo nan devi-a. Griy la koute 17500 goud. Men pa gen pwoblem mwen te deja bay avans, konsa kob ou te voye li kont pou achte griy yo tou.

Se jodi-a bos seramik yo komanse poze seramik yo.

Ce matin, je suis passé chez le soudeur Ti Do. Il a presque terminé la clôture du grand entrepôt de matériaux dans le garage. Il est en train de peindre. Dans son devis, il n’avait pas prévu la grille. Cette grille coûte 165 euros. Cela ne posera aucun problème car je lui avais déjà versé un acompte. L’argent que tu avais prévu suffira.

Aujourd’hui, le carreleur a commencé.

 

09 12 2019 Messenger Olès

Gran mè Maudeline te relem yèswa. Li voye yon pitit gasonl nan plas li, pou cheche lajan pou Maudeline. Lòt bagay, seramik lan pa komanse poze jodi-a jan sa te prevwa. Paske bos la te gen yon poul ale potopwens. Li pwomet avan senmenn lan fini, lap vini poul komanse.

La grand-mère de Maudeline m’a téléphoné hier soir

Elle a envoyé un garçon chercher l’argent de Maudeline à sa place.

Autre chose: contrairement à ce qui était prévu, le carreleur n’a pas commencé aujourd’hui. Il doit aller d’urgence à Port-au-Prince. Il a promis de venir avant la fin de la semaine.

 

06 12 2019 Messenger Olès

Seramik yo antre yè. Se 2 koulè nou ka jwenn pou sal yo. Blan ak krèm. Pou douch yo se koulè krèm. Mwen te chanje lajan a 91goud pou yon dol. Pri seramik diminye ti kras de 100 goud m2. Mwen negosye tou men dev la, paske mwen wèl te twò wo. Li diminye anko. Sa fè nou gen yon diminisyon total 23 080 goud. Konsa gen mwayen nou peye kek frè. Transpò ak travayè kamyon. Bos la ap komanse monte seramik yo lendi dye vle.

Les dalles sont arrivées. Elles sont de deux couleurs différentes : blanche et crème. Dans les douches, ce sera crème. J’ai reçu 91 gourdes pour 1 dollar. Les prix ont un peu diminué : cela coûte 1 euro du m². J’ai aussi renégocié la main d’œuvre car il me semblait que c’était trop élevé. Il a encore réduit le prix. Ce qui fait que nous avons bénéficié d’une réduction de 231 euros. Ceci nous permettra de payer une partie des frais : transport et réparation du camion. Le carreleur commence lundi si tout va bien.

 

04 12 2019 Messenger Olès

Mwen te bliye diw sa lòtre jou. Kontra nan inibank lan te fini. Mwen renouvlel anko pou 6 mwa.

J’ai oublié de te dire que le contrat (compte à terme) avec Unibank est terminé. Je l’ai reprolongé de 6 mois.

 

02 12 2019 Messenger Olès

Mwen te fe komand pye latanye yo. Moun nan deja komanse plante yo pou nou.

Nou fe yon pri. Lap plante pou nou 5 douzen nou antann pou 2500 goud. Nap gade ki kote tou nap ka mete kek pye nan lakou Sen Jozef ak Sen Fwanswa.

J’ai commandé de jeunes palmiers. Ils les plantent déjà pour nous. Ils nous ont fait un prix. Nous nous sommes mis d’accord sur 25 euros pour 5 douzaines. Nous allons voir si nous pouvons aussi en planter près de Sen Jozef ou de Sen Franswa.

 

02 12 2019 Messenger Olès

Mwen te ale okap jodi-a pou cheche lajan, pou fè pwovizyon ak pou achte seramik. Mwen pa jwen seramik. Koz pwoblem peyi-a seramik pa antre. Men mwen jwenn yon yon moun ki konn vann seramik nan Senmichel. Ki pwomet mwen lap genyen madi ou mekredi. Nap tann. Ma few konnen. Erezman tout wout nò-a debloke senmenn sa. Latibonit toujou enpratikab.

Je suis allé chercher de l’argent à Cap Haitien pour de la nourriture et le carrelage. Je n’ai pas trouvé de dalles. L’insécurité dans le pays en empêche l’importation. J’ai rencontré quelqu’un de Saint-Michel qui peut nous en vendre d’ici mardi ou mercredi. J’attends. Je te dirai quoi. Heureusement, tous les barrages routiers ont été levés cette semaine. La province d’Artibonite n’est pas encore accessible.

 

19 11 2019 Messenger Olès

Lajan ki te disponib pou Jaden-an fini. Nou gen yon rezev nan lajan fè yo. 32 000 goud. Map pwan yon ti bagay ladanl pou nou fini ak dezyèm saklaj la. Nap fini nan senmenn sa.

L’argent destiné au jardin est épuisé. Il nous reste encore un peu d’argent dans le budget de la ferronnerie, à savoir 320 euros. J’en prendrai une partie pour faire faire le deuxième sarclage. Nous l’aurons terminé cette semaine.