Skip directly to content

28/05/2018

 

Entretien téléphonique avec Olès

16/04/2018


  • Tout le monde va bien.
  • Olès doit encore aller chercher le budget supplémentaire pour Sent An.  Samedi, il va en ville et il combinera une visite à la banque avec son approvisionnement.  Il va encore envoyer à Frans des précisions quant à l’utilisation de l’argent.
  • Olès a eu une dispute avec Ti Lou, l’ouvrier.  Quand Olès lui a confié un certain travail, il en a eu assez et il a demandé une augmentation.  Etant donné qu’il ne travaille plus aussi bien depuis un certain temps, Olès n’a pas donné suite à sa demande.  Après le paiement du salaire de mars, Ti Lou ne s’est plus manifesté. Olès cherche un remplaçant.  Il essaie de faire plus souvent appel aux garçons plus âgés jusqu’à ce qu’il en ait trouvé un.
  • Les travaux de maçonnerie de Sent An sont complètement terminés.  On s’apprête à faire le coffrage du toit.  Olès veillera sûrement à ce que le toit descende en pente et à ce qu’il y ait un trou pour l’écoulement des eaux vers le bassin.  Olès pense qu’un grand tuyau suffira.
  • Frans fait savoir à Olès qu’on a acheté de nouvelles batteries pour l’installation électrique de Sen Franswa et que les vieilles batteries seront utilisées à Sent An.
  • Olès a demandé à Beni de l’aider financièrement pour les travaux agricoles.  Concrètement, on a besoin d’argent pour engager des laboureurs et pour acheter des semences et des plants.  Beni n’a pas encore répondu.
  • Entretemps, Olès a fait labourer une partie du sol pour les cultures propres et on a semé du maïs et des haricots.  Il veut aussi commencer sur le terrain loué à Ti Mango.  Ça fait déjà deux années consécutives que la récolte sur ce terrain a échoué.
  • Un porcelet et une biquette viennent de mourir.

 

Messenger Olès

09/04/2018

80.000 goud la, se pou mw achete res materyo pou 2em dal la. paske mwen te peye bos yo avans men dev ak li. Travay konstriksyon - an ap avanse. Bos chapant yo ap travay nan sent galri-a. Tout swit apre yap komanse ak chapant pou dal la. Lot enfo Tilou fe abandon. Li pa vin travay depi 8 jou. Sa pase apre yon diskisyon mwen ak li nan zafe travay li, li panse li gen twop travay pou lajan lap touche. Map bay plis esplikasyon lendi pwochen.

Les 80.000 gourdes nous serviront à acheter le reste du matériel pour le béton du toit.  J’ai payé un acompte aux entrepreneurs.  Les travaux avancent à Sent An.  Les menuisiers travaillent à la galerie et ensuite, ils continueront le coffrage du toit.  On n’a pas vu Ti Lou depuis 8 jours.  Il s’est absenté après une dispute à propos de son travail.  Il pense qu’on lui donne trop de travail pour le salaire qu’il perçoit. Je t’expliquerai tout lundi.

 

Messenger Olès

02/04/2018

Nou sot gen vizit M. Dieulin asistan distrik gouvene. Nou te pale de proje-a. Li dim li toujou pale avew. Li fe kek foto.

Nous avons reçu la visite de monsieur Dieulin, l’assistant du gouverneur de district (Rotary). Nous avons discuté du projet.  Il a pris quelques photos.

 

Messenger Olès

29/03/2018

Nou te nan retret paskal nan legliz la. Enstalasyon-an toujou mache byen.pi-a dinye anpil. Yon demi dwoum pa jou. Ponp la toujou mache byen, Nou toujou tre pridan ak li. Salye M. Jef ak M. Pierre pou mw.

Nous avons assisté à une préparation de la fête de Pâques à l’église. 

L’installation électrique fonctionne toujours bien.  Le puits donne beaucoup d’eau, une demi-tonne par jour.  La pompe fonctionne bien.  Nous l’utilisons avec beaucoup de précautions.   Salue Jef et Pierre de ma part.

 

Messenger Olès

21/03/2018

Foto sa yo fe ye. Manmi Oles te oganize yon posesyon nan la kou-a ak ti moun yo. Nan okazyon fet sen Jozef.

Je t’ai envoyé des photos d’hier.  A l’occasion de la fête de Saint Joseph, Mami Olès a organisé, sur notre terrain, une procession avec les enfants.

 

Messenger Olès

19/03/2018

Bon fet Sen Jozef. Mw pwale ak kek nan ti moun yo ki deja fini ak ekzamen. Mwen te achte blok yo. Maçon bay nou siman kredi. Bos yo ap komanse monte blok jidi-a.

Eskalye-a fini.

Bonne fête de Saint Joseph.  Je me rends dans un village voisin avec quelques enfants qui ont déjà fini leurs examens.  J’ai acheté des blocs de béton.  Le commerçant qui nous vend le béton nous fait crédit.  Les maçons continuent leur travail aujourd’hui.